« On ne les met pas au lit, on les jette » : enquête sur le quotidien d’une maison de retraite

Une dizaine d’aides-soignantes de la maison de retraite Les Opalines, à Foucherans, ne travaillent plus depuis 100 jours, dans le silence national absolu.

Pour plus de détails, cliquez sur: « On ne les met pas au lit, on les jette » : enquête sur le quotidien d’une maison de retraite