Rennes : identifié dix ans après son crime, le meurtrier d'une étudiante devant les assises

Un film pornographique et près de quinze bières. Voilà, selon son propre récit, ce qui conduit Nicolas Le Bouch à sortir en ville mû par une « pulsion de masturbation », la nuit du 3 au 4 septembre 2004,…

Pour plus de détails, cliquez sur: Rennes : identifié dix ans après son crime, le meurtrier d'une étudiante devant les assises