Inondations : «Ce n’est pas vivable», témoigne un habitant du Val-de-Marne

« On est des chats noirs », glisse le vieil homme. Mais pour autant, pas question de quitter la rue de l’Yerres, où il vit, même quand elle est noyée sous 1,20 m d’eau. Déjà victime de la crue de juin…

Pour plus de détails, cliquez sur: Inondations : «Ce n’est pas vivable», témoigne un habitant du Val-de-Marne