« L’immixtion de membres du gouvernement dans une procédure pénale ne peut qu’être fermement condamnée »

L’avocat Emmanuel Daoud et l’élève-avocate Clara Auffret expliquent, dans une tribune au « Monde », combien les interventions de deux ministres de la République dans deux affaires judiciaires en cours portent atteinte à l’indépendance de la justice.

Pour plus de détails, cliquez sur: « L’immixtion de membres du gouvernement dans une procédure pénale ne peut qu’être fermement condamnée »