L’Etat condamné à verser plus de 500 000 euros à Saint-Brieuc pour n’avoir pas su empêcher la prolifération d’algues vertes

Entre 2010 et 2016, Saint-Brieuc Armor Agglomération a ramassé 3 860 tonnes d’« Ulva armoricana » par an en moyenne. Un pic de 20 000 tonnes fut même atteint en 2009.

Pour plus de détails, cliquez sur: L’Etat condamné à verser plus de 500 000 euros à Saint-Brieuc pour n’avoir pas su empêcher la prolifération d’algues vertes