"Il doit s'excuser devant les Français": Wauquiez à nouveau sous le feu des critiques après les révélations de "Quotidien"

POLITIQUE – Saison 1, épisode 2. Ce lundi 19 février, trois jours après avoir révélé une première série de déclarations de Laurent Wauquiez, faites à l’occasion d’un « cours » donné aux étudiants d’une école de commerce lyonnaise et dans lesquelles il s’en prenait vertement à une partie de la classe politique, « Quotidien » a livré la suite des citations du patron des Républicains.

Deux minutes et demi de sorties chocs à l’encontre du Premier ministre canadien Justin Trudeau, de Valérie Pécresse, de syndicats comme le Medef et la CGPME, des députés LREM

[🔴Document #Quotidien]
Suite et fin de l’enregistrement de Laurent #Wauquiez à l’EM Lyon.
👉 En prennent pour leur grade : les députés En Marche, Justin Trudeau, Valérie Pécresse, et Alain Juppé qui a « totalement cramé la caisse ». pic.twitter.com/UuSciylCou

— Quotidien (@Qofficiel) February 19, 2018

Des révélations de TMC qui ont fort logiquement déchaîné une cascade de réactions outrées de la part des opposants au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ainsi, le secrétaire d’État et chef de la République en marche Christophe Castaner s’est immédiatement fendu d’un tweet sans équivoque. « C’est indigne du Président de cette famille politique. Quel Laurent Wauquiez s’est exprimé devant les étudiants: Dr Jeckyll ou Mister Hyde…Dr Menteur ou Mister Cynique? », écrit-il. Et comme lui, nombreux sont ceux qui se sont insurgés contre les propos de Laurent Wauquiez.

C’est indigne du Président de cette famille politique. Quel Laurent Wauquiez s’est exprimé devant les étudiants: Dr Jeckyll ou Mister Hyde…Dr Menteur ou Mister Cynique? https://t.co/ek32n8oJHq

— Christophe Castaner (@CCastaner) February 19, 2018

« Laurent Wauquiez réserve son parler vrai à des étudiants d’une grande école de commerce. Il admet donc de mentir au reste des Français quand il s’adresse à eux. » #WauquiezGate@LCI#PolitiquementShowpic.twitter.com/85iLSPKOJ1

— Aurore Bergé (@auroreberge) February 19, 2018

Égocentrique, outrancier et caricatural, il semble désormais manifeste que Laurent Wauquiez tente de lancer le #Trumpisme en France. https://t.co/l5J0o1ynui

— Xavier Alberti (@xavier_alberti) February 19, 2018

L.Wauquiez parlait en voulant que ça sorte. Il le signe par ce clin d’œil : « En gros,dans ma vie politique, dès que j’ai plus de deux personnes autour de moi,il faut toujours que je me dise que tout ce que je dis va sortir ». Il veut incarner cette vulgarité populiste à la Trump https://t.co/RlLtPfGMol

— David Assouline (@dassouline) February 19, 2018

Ce mardi 20 février, c’est la secrétaire à l’égalité hommes/femmes qui a réagit au micro de Franceinfo. « Quelle vision de la politique Laurent Wauquiez a voulu transmettre à ces jeunes? Là tout ce qu’on voit c’est de l’aigreur, de la haine, de la rancœur », a-t-elle déploré. Elle a notamment estimé que le président des Républicains, devrait présenter ses excuses « pas seulement à Nicolas Sarkozy, mais à l’ensemble des Français, à commencer par les étudiants qui n’avaient pas mérité de supporter un tel séminaire ». « S’en sortir par le haut, ce serait dire ‘J’ai vrillé, je n’étais pas au meilleur de moi-même et je regrette mes propos, je présente mes excuses' », a souligné Marlène Schiappa.

Laurent Wauquiez dénonce les « guignols d’En Marche » et la « dictature totale » en France : « Tout ce que l’on voit c’est de l’aigreur, de la haine de la rancœur (…) et il y a quand même beaucoup de méchanceté », dénonce Marlène Schiappa #8h30politiquepic.twitter.com/2HZ3VrSLMl

— franceinfo (@franceinfo) 20 février 2018

De même, le président de l’Assemblée nationale François de Rugy a estimé ce 20 février que Laurent Wauquiez devait « s’excusez devant les Français ». « Je pense que M. Wauquiez devrait s’excuser devant les Français parce que ce sont les députés, une fois de plus, qui sont attaqués par des responsables politiques », a-t-il déclaré à la presse, dénonçant des propos « doublement insultants », pour les députés et pour la République ».

Par ailleurs, dans le même temps, la défense mise en place par le parti de droite a aussi été vivement critiqué. En effet, quelques heures avant les nouvelles révélations de « Quotidien », le porte-parole de LR, Gilles Platret, avait dénoncé un un journalisme « niveau CAP d’ajusteur-monteur« . Encore une fois des termes dénigrants, qui ont été attaqués par plusieurs figures politiques, dont Cécile Duflot et François Bayrou.

Le mépris que cela révèle est écœurant mais en prime il devrait savoir qu’il n’existe pas de CAP d’ajusteur monteur, un métier de précision que l’on acquiert avec de l’expérience. De ceux qui ont plus d’intelligence dans leurs mains que dans la totalité du cerveau de certains PP https://t.co/LPqFUfw1TP

— Cécile Duflot (@CecileDuflot) February 19, 2018

Quel mépris pour l’apprentissage en #France. Un journaliste doit-il se sentir insulter lorsqu’il est comparé à un ajusteur monteur ? NON ! Nos étudiantes et nos étudiants en filières professionnelles, tout comme nos travailleurs, sont une fierté. #Wauquiez#WauquiezGatehttps://t.co/hD67Lw8w9i

— Pascale F. Personne (@f_personne) February 19, 2018

Quel mépris de classe !
Diffusion des propos de Wauquiez : LR dénonce un journalisme « niveau CAP d’ajusteur-monteur »#JePrefereAgirhttps://t.co/bnVHoXqVBW

— Frédéric Lefebvre (@FLefebvre_RF) February 19, 2018

Le porte-parole LR à propos de la polémique Wauquiez : « ce n’est pas du journalisme, c’est du niveau du CAP d’ajusteur-monteur » Le mépris de ces gens pour les Français qui travaillent ! Tout est dit en quelques mots…

— François Bayrou (@bayrou) February 19, 2018

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Ce porte-parole LR fustige un journalisme « niveau CAP d’ajusteur-monteur »

La riposte des Républicains face à la polémique Wauquiez a des airs de Penelope Gate

« Il y a de drôles d’enseignements dans de drôles d’écoles de commerce »

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Pour plus de détails, cliquez sur: "Il doit s'excuser devant les Français": Wauquiez à nouveau sous le feu des critiques après les révélations de "Quotidien"