La Première ministre néo-zélandaise, Yacinda Ardern, a dû répondre à cette étrange question sur sa grossesse

SEXISME – Ce n’est pas la première fois que Yacinda Ardern, la Première ministre de la Nouvelle-Zélande doit répondre à des questions d’ordre personnel devant les caméras. Lorsqu’elle a annoncé sa grossesse en janvier, elle avait déjà dû rassurer en expliquant ne pas « être la première femme à devoir combiner travail et bébé. »

Dans une interview réalisé par 60 minutes Australia et diffusé ce dimanche 25 février, le journaliste Charles Wooley a osé poser une question si surprenante qu’elle a immédiatement déclenché des éclats de rire chez la première ministre et son époux Clarke Gayford. »Quand a été conçu le bébé? » a t-il demandé, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

La question a tellement étonné Clarke Gayford qu’il n’a pas trouvé les mots pour répondre au journaliste, se contentant de répéter: « Vraiment ? » à plusieurs reprises. La première ministre, elle, a bien fini par répondre à la question posée. Car ce qui intéressait vraiment le journaliste australien était de savoir si le bébé avait été conçu pendant la campagne électorale qui a précédé l’arrivée de Yacinda Ardern au sein du gouvernement néo-zélandais.

Cette question et la façon dont a été interviewée la première ministre néo-zélandaise a choqué de nombreux téléspectateurs qui ont dénoncé un moment de télévision gênant et empreint de sexisme sur les réseaux-sociaux.

Charles Woolley is bloody painful. Was interested in the Jacinda Ardern interview on 60 Minutes but he made it cringeworthy.

— Reg Roberts (@RugbyReg) 25 février 2018

Charles Wooley est totalement insupportable. J’étais intéressé par l’interview de Yacinda Ardern dans 60 Minutes mais c’était très gênant.

I assumed #60mins would have a second half of the Jacinda interview after the break that talked about her policies and political achievements. But… nothing. All we got was sexist comments about her looks and baby talk. Ugh. Absolutely shitful journalism… *changes channel* 🙄

— Priscilla Sutton (@trisgilla) 25 février 2018

Je pensais que 60 Minutes présenterait une seconde partie d’interview après la pause qui aurait abordé sa carrière politique. Mais… Rien. Tout ce que nous avons eu ce sont des commentaires sexistes sur son apparence et son bébé. Ugh. Du journalisme de merde. Je change de chaîne.

Commenting on @jacindaardern‘s level of attractiveness, doesn’t seem to be at all relevant to her ability as a nation’s leader #60Mins

— Emily G (@emily_a_george) 25 février 2018

Dire à quel point Jacinda Ardern est attirante n’a absolument rien à voir avec sa capacité à diriger un pays.

Aussi étonnante qu’elle soit, la question n’a pas gêné la politicienne qui a déclaré à la presse ce lundi 26 février que cela ne l’avait pas « perturbé ». « Vous pensez qu’aucun média neo-zélandais ne m’a posé cette question… On me l’a certainement posée. Je pense que la question m’a un peu fait réagir mais dire que cela m’a offensée est un peu fort. Ce n’était pas le cas. » a t-elle expliqué à un méda néo-zélandais.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

La déclaration rafraîchissante de la Première ministre néo-zélandaise, enceinte

Kirsten Dunst officialise sa grossesse de la plus belle des façons

Rachel McAdams enceinte de son premier enfant

Pour suivre les dernières actualités sur Le HuffPost C’est La Vie, cliquez ici

Deux fois par semaine, recevez la newsletter du HuffPost C’est La Vie

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Pour plus de détails, cliquez sur: La Première ministre néo-zélandaise, Yacinda Ardern, a dû répondre à cette étrange question sur sa grossesse