Un dégoût des mauvaises odeurs corporelles va de pair avec un goût pour l'autoritarisme, selon une étude

Les personnes facilement dégoûtées par les mauvaises odeurs corporelles semblent préférer les dirigeants perçus comme «autoritaires», tel Donald Trump, affirment des chercheurs qui reconnaissent cependant des «limites» à leur étude.

Pour plus de détails, cliquez sur: Un dégoût des mauvaises odeurs corporelles va de pair avec un goût pour l'autoritarisme, selon une étude