Au procès de Tarnac, les policiers face aux bizarreries du « PV 104 »

Trois agents du SDAT ont justifié jeudi les imprécisions de cette pièce maîtresse de l’accusation, que la défense a abondamment soulignées.

Pour plus de détails, cliquez sur: Au procès de Tarnac, les policiers face aux bizarreries du « PV 104 »