Plus de 1 000 médecins ont déclaré une agression en 2017

Chaque année, le nombre d’agressions envers les médecins augmente. Lors de l’Assemblée générale de l’Ordre des médecins, les résultats de l’Observatoire de la Sécurité des médecins ont été présentés, et ils sont loin d’être encourageant…

Les médecins généralistes sont les plus touchés

Cet observatoire a été créé en 2003 afin de recenser les agressions auxquelles font face les généralistes, psychiatres, ou encore ophtalmologistes. Cette année, 1063 incidents ont été déclarés. Ce chiffre bat le triste record déjà établi en 2016. Certains départements sont plus touchés que d’autres, comme le Nord qui comptabilise 108 incidents ou les Bouches-du-Rhône avec 107 incidents.

Alors que les médecins généralistes ne représentent que 40% des praticiens français, ce sont eux les plus touchés avec 61% des cas recensés. Concernant les médecins spécialisés les plus concernés par ces incidents sont les ophtalmologues, les psychiatres, suivis de près par les dermatologues.

Vols, menaces, vandalisme…

Différents types d’incidents sont déclarés à l’Observatoire de la Sécurité des médecins. En première position viennent malheureusement les agressions verbales et les menaces (62%) puis les vols (23%) qui sont loin devant le vandalisme (8%) et les agressions physiques (7%). Les vols sont inquiétants, car il y a une augmentation des vols d’ordonnances et d’ordonnanciers.

Suite à ces résultats, l’Ordre des médecins encourage les praticiens à déposer plaintes. En effet, seulement 38% des victimes ont fait cette démarche en 2017.

À lire aussi :

Les agressions en hausse sur les pharmaciens

8 Français sur 10 sont satisfaits de leur médecin

Pour plus de détails, cliquez sur: Plus de 1 000 médecins ont déclaré une agression en 2017