Epidémie de grippe 2017-18 : 13 000 morts

Avec une trentaine de consultations pour syndrome grippal pour 100 000 habitants chez les médecins généralistes, on peut sans se tromper affirmer que l’épidémie de grippe est terminée en France métropolitaine. Dans les départements d’Outre-Mer, il n’y a plus qu’en Martinique que l’activité du virus reste soutenue.

Au niveau national, un excès de mortalité toutes causes et tous âges confondus a été observé tout au long des 16 semaines qu’aura duré l’épidémie. Cet excès de mortalité est estimé à environ 17 800 décès dont 13 000 directement attribués à la grippe. Ces décès ont touché essentiellement (93%) les personnes de 65 ans et plus.

Un excès de mortalité en Corse et en Occitanie

Les régions les plus concernées par cet excès de mortalité sont la Corse et l’Occitanie (+14%), les Hauts-de-France et la Normandie (+12%) , Grand-Est et l’Ile-de-France, (+11%) et enfin Provence-Alpes-Côte d’Azur (+10%).

« Ces estimations provisoires sont en faveur d’un excès de mortalité inférieur à celui observé lors de la saison précédente. Au terme de l’épidémie 2016-2017, l’excès de mortalité toutes causes avait été estimé à 21 200 décès et environ 14 400 décès étaient attribuables à la grippe » souligne Santé Publique France.

#Grippe : L’épidémie est terminée dans toutes les régions de France métropolitaine https://t.co/On30djPP0C pic.twitter.com/vuxdVNx0rQ

— SantépubliqueFrance (@santeprevention) April 18, 2018

A lire aussi : Grippe : 650 000 décès chaque année dans le monde

Pourquoi les femmes ont moins souvent la grippe

Pour plus de détails, cliquez sur: Epidémie de grippe 2017-18 : 13 000 morts